La tournée 2024 de l’association Les Concerts de poche, qui a débuté le 31 mai en Seine-et-Marne, bat son plein. L’orchestre visitera cinq départements et fait de l’excellence un levier de communication et de partage. 

Orchestre de Poche ©Didier Bonnel

Crédit photo : Didier Bonnel

Depuis 2005, Les Concerts de poche œuvrent pour la démocratisation de la musique classique. Chaque année, une ambitieuse tournée de l’orchestre symphonique de l’association, dirigé par David Walter, parcourt le territoire à la rencontre du public. Pour sa neuvième édition et forte de son label Olympiade culturelle, la tournée 2024 s’est associée à la danse pour proposer des actions culturelles pluridisciplinaires au cœur de cinq territoires, urbains ou ruraux. L’occasion d’un partage inédit, mais également la concrétisation d’un projet participatif mené depuis des mois : dans chaque ville ou village visité par l’orchestre, des ateliers de danse et de chant ont accompagné et entraîné les participants, villageois de tous âges, à la création d’un chant sur une composition de David Walter et d’une chorégraphie sur une version réduite de la Danse macabre de Camille Saint-Saëns. La représentation de ces créations constitue la première partie du concert de l’orchestre et permet de casser la frontière entre artistes et public.

Un programme riche pour six représentations

Lancé en 2018, l’orchestre symphonique des Concerts de poche », composé du Quatuor Akilone, du Quintette Artecombo et de quatre autres instrumentistes, recrée le potentiel sonore d’une grande formation. Après quatre jours de résidence et de répétitions publiques à destination du jeune public à Moissy-Cramayel (Seine-et-Marne), les musiciens se sont rendus à Belmont-sur-Rance dans l’Aveyron. Le programme, commun à chaque concert, associe quelques piliers de la musique classique à la création contemporaine : Boléro de Ravel et Danse macabre de Saint-Saëns ainsi qu’une création mondiale de Gaman, composition de David Walter. Sans oublier le Concerto en sol de Maurice Ravel interprété par le pianiste Thomas Enhco, et la prestation de la danseuse Orianne Vilmer sur le Boléro. Après Romans-sur-Isère dans la Drôme, les musiciens reprendront la route pour Les Chapelles-Bourbon (retour en Seine-et-Marne) puis Liévin dans le Pas-de-Calais et enfin Redon en Île-et-Vilaine.

Prochains concerts :

Dimanche 8 juin, 17h, Les Chapelles-Bourbon (77)

Mardi 11 juin, 18h30, Liévin (62)

Samedi 15 juin, 20h, Redon (35)