Un premier livre-disque dédié à une compositrice essentielle.

Si les piliers comme Ravel, Satie, Chopin, Mozart ou Bach font l’objet de nombreux ouvrages pour enfants, le nom des compositrices se fait encore discret dans les rayons jeunesse. On ne peut donc que se réjouir de la parution d’un livre-disque sur Clara Schumann dans la collection « Femmes compositrices » – expression par ailleurs un peu redondante. Mais là n’est pas l’essentiel.

L’ouvrage propose un habile récit chronologique de la vie de Clara Schumann, de ses débuts au conservatoire de Francfort à la fin de sa vie, entre ces mêmes murs où elle enseigne, en passant par sa carrière précoce de concertiste, ses amours contrariés avec Robert Schumann, les naissances multiples, bref, tous les rôles qu’elle endossa avec maestria. Le propos se veut d’ailleurs résolument féministe : un dialogue imaginaire de Clara Schumann avec une élève conclut le récit. « Les femmes sont des milliers à être épouses, mères, nourrices, femme de chambre, lavandières, cuisinières, ça oui ! Mais combien auraient préféré être docteurs, avocates ou peintre ? », s’interroge la compositrice. Pour le reste, l’histoire oscille entre mise en scène de sources historiques et instantanés poétiques. La violoncelliste Marie Leclercq a signé le texte, ainsi que les plages musicales qui accompagnent l’histoire, aux côtés de la pianiste Célia Oneto Bensaid, une interprète particulièrement engagée dans la découverte des répertoires féminins. Au fil des pages, on entendra des extraits de la Romance n° 1, Ballade, 2e Polonaise, Trio pour piano, violon et violoncelle – un des sommets de la production musicale ô combien lyrique de Clara Schumann. La lecture du texte par la comédienne Elsa Lepoivre (à retrouver aussi sur le disque ou les plates-formes de streaming) donne une densité supplémentaire à l’ouvrage, agrémenté des dessins évocateurs de Fanny Ducassé. L’autrice joue également une partition didactique et adjoint en fin d’ouvrage une biographie de Clara Schumann et quelques conseils d’écoute des contemporains de la compositrice (Brahms, Robert Schumann, Fanny et Felix Mendelssohn, Liszt et Chopin). Un livre à mettre entre toutes les petites mains.

Pour plus d’informations :