Faites votre choix parmi les modèles de notre sélection de pianos à queue.

Made in China, mais de conception autrichienne, ce Feurich (marque fondée en 1851 par Julius Gustav Feurich à Leipzig) est sûrement l’un des pianos quart-de queue les plus accessibles financièrement, bien qu’il ne s’agisse pas pour autant d’un instrument au rabais !
Avec une bonne préparation harmonique par votre facteur ou revendeur, cet instrument dispose de belles basses profondes avec une belle homogénéisation des différents registres pour arriver sur des aiguës tout en douceur mais avec de la matière. La surprise de ce piano vient aussi de ses cordes Paulello, facteur de piano français reconnu mondialement, et il est évident que la qualité du son doit beaucoup à ces dernières, faites d’acier inoxydables. À noter pour ceux qui aiment les « gadgets » utiles, un pupitre intégrant un éclairage LED pour lire vos partitions quelle que soit l’heure de la journée ou de la nuit.

Tarif constaté 14 100 €

SHIGERU KAWAI SK-6

Pianos à queue, coups de cœur 2023.

De plus en plus sur le devant de la scène ou plutôt des scènes du monde entier, la ligne Premium de la marque Kawai, fondée en 1927 par Koichi Kawai au Japon, propose une très belle alternative à son homologue japonais ainsi qu’aux marques allemandes.
Pour un tarif des plus agressifs du segment, ce demi-queue dispose d’une qualité de fabrication de tout premier ordre, sa table d’harmonie en épicéa massif à veines droites permet de faire résonner l’instrument avec une rondeur et une fidélité remarquables.
La projection sonore n’est pas en reste, toujours avec cette rondeur caractéristique, quelle que soit la nuance désirée, et la justesse mécanique permet de restituer les sollicitations les plus précises du pianiste.
Il ne faut pas oublier que Mikhaïl Pletnev fut un des premiers solistes à se produire sur scène accompagné d’un Shigeru Kawai et qu’il n’est pas rare aujourd’hui de voir Martha Argerich se produire sur ces instruments.

Tarif constaté 79 410 €