Grâce aux réseaux de La Belle Saison, la musique de chambre se crée et se joue tout au long de l’année dans plus de quinze lieux à travers la France.

Crédit photo : Caroline Doutre

Depuis dix ans, La Belle Saison applique l’esprit de la troupe de théâtre à la musique de chambre. Cette saison itinérante a vu le jour en 2013, sous l’impulsion d’Olivier Mantei, d’Antoine Manceau et du Théâtre des Bouffes du Nord. Une dizaine de projets sont créés chaque saison, incubés et donnés en public grâce à un réseau de lieux partenaires, au nombre de quinze aujourd’hui : « Ces lieux sont complémentaires dans le processus de création, des lieux de résidences, des concerts de rodage, des atelier pédagogiques, puis des concerts plus exposés dans des scènes nationales ou aux Bouffes du Nord. Le projet peut parfois aller jusqu’au disque et à la captation audiovisuelle. L’idée est de faire en sorte que la musique de chambre puisse entrer dans des logiques de réseau qui entraînent des économies d’échelle évidentes », raconte Antoine Manceau.
En créant ces réseaux, les musiciens ont l’opportunité de faire mûrir un projet qui leur est cher : « Ne plus résumer la vie d’un artiste à deux répétitions, un concert, un cachet », poursuit son cofondateur.

Les instrumentistes s’y retrouvent, tout comme la structure qui n’aura plus à supporter seule le coût d’une création ou d’un projet risqué : « C’est un constat que je ne suis pas le seul à partager, le modèle économique de la musique de chambre en France est un peu cher. »

Dans ce contexte, bien heureux sont les artistes élus : « Des fidélités s’installent, compte tenu des liens humains et de la capacité de certains artistes à trouver un intérêt à monter ces projets », précise Antoine Manceau. Vanessa Wagner fait sans aucun doute parti de cette écurie. Elle sera aux côtés de David Violi, Wilhem Latchoumia et David Kadouch dans Amériques !, l’un des projets phare du cru 23-24.

Les quatre pianistes seront réunis autour d’œuvres de Glass, Monk, Cerrone, Dessner, Muhly… et d’une version d’Amériques d’Edgar Varèse à huit mains et deux pianos.

Pour plus d’informations

À vos agendas : Ce programme sera donné le 26 mars à Cherbourg puis le 6 mai aux Théâtre des Bouffes du Nord.

La Belle Saison (la-belle-saison.com)

À lire également : 

Festivals au soleil de Provence – Pianiste